Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de notre maison BBC

J+196 (29 nov): test intermédiaire d'étanchéité à l'air... à refaire

29 Novembre 2010 , Rédigé par Eric Publié dans #Label

Bon, la journée d'aujourd'hui est mitigée... Nous venons d'effectuer le test intermédiaire d'étanchéité à l'air et nous ne sommes pas encore au niveau d'étanchéité nécessaire pour le BBC.

 

Nous allons voir les côtés positifs. C'est uniquement un test intermédiaire, c'est justement fait pour cela. Nous avons pu voir où se situent les fuites d'air à traiter pour être bon pour le test en fin de chantier qui comptera pour le label (cette fois c'est, heureusement, uniquement un test d'essai). Mais, c'est certain que nous aurions aimé et préféré être OK dès le test intermédiaire.

 

20101129-4

 

Déroulement du test:

 

Le technicien de la société du test d'étanchéité (Eurodiex) bouche tout d'abord toutes les entrées d'air liées à la ventilation contrôlée. Scotch sur les bouches hygroréglables des fenêtres et ballons gonflables sur les VMC:

 

20101129-3

 

Ensuite les portes annexes qui ne sont pas encore étanches (car le plancher chauffant et les seuils ne sont pas encore posés) sont bouchées avec un cadre et du plastic

 

20101129-5

 

Puis, mise en place de la porte soufflante. Le mieux c'est de regarder notre petite vidéo:

 

 

La soufflerie met la maison en dépression de 60 Pascals jusqu'à 10 Pa. Ensuite la valeur à 4 Pa prise en compte pour le label est extrapolé par régression linéaire (cf. photo ci-dessous).

 

20101129-1

 

Premier résultat du test : 1,14 m3/(h.m²) sous 4 Pascals à la place de l'objectif de 0,6. . Dommage que les efforts dépensés (dans tous les sens du terme) par tout le monde ne soient pas encore payés par des résultats à la hauteur de nos attentes.

 

Deuxième étape: recherche des fuites (caméra thermique), en présence des différents corps de métiers (menuisier, plaquiste, électricien).

 

20101129-2

 

Le technicien repère un trou au niveau d'une douille DCL où le pare-vapeur est perçé. Après avoir bouché ce trou, quelques petites déchirures au niveau du pare vapeur et mis en place l'étanchéité au niveau de la porte cellier/garage, nous refaisons un test:

 

Deuxième résultat: 0,97 m3/(h.m²) sous 4 Pascals à la place de l'objectif de 0,6. Un peu mieux mais pas encore le nirvana.

 

Conclusion:

 

Important à savoir (et pour nous à faire):

  • Les parpaings ne sont pas étanches à l'air. Donc tant que la maison n'a pas de ravalement sur la façade = fuites d'air.
  • La liaison la laine de verre/sol et laine de verre/plafond au premier et RDC est à compléter avec un pare-vapeur (LDS 100 de chez Knauf par exemple) comme dans les combles.
  • Revoir le passage des foureaux qui traversent les combles 
  • Réaliser une deuxième barrière d'étanchéité en mettant en oeuvre le BA13 (silicone entre les fenêtres et le BA13, bandes calicots)
  • Bien mettre les boîtes électriques étanches à l'air de partout (cf. boîtes Legrand ou Schneider)
  • Vérifier l'étanchéité à l'air de la trappe des combles
  • Mettre un seuil haut avec joint d'étanchéité pour les portes

Test final pour valider et cette fois être au dessous de 0,6 m3/(h.m²) vers mi-février pour la fin du chantier. En mettant correctement en oeuvre les recommandations d'aujourd'hui, c'est faisable.

 

La suite bientôt!

 

Eric

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :